Installation ventilation : quelle VMC choisir ?

Un bon système de ventilation est la garantie d’une bonne hygiène de vie dans un logement. Pour restaurer la qualité de l’air intérieur, l’installation d’une ventilation est requise. Trois types de VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) existent, mais elles ne disposent pas toutes des mêmes propriétés. Vue d’ensemble sur les différents types de VMC avant d’effectuer votre choix pour rétablir la qualité de l’air dans votre logement.

Caractéristiques de la VMC simple flux

La VMC simple flux est la ventilation la plus basique et se décline en deux modèles : la VMC simple flux autoréglable et la VMC simple flux hygroréglable.

La VMC simple flux autoréglable renouvelle l’air intérieur constamment dans le logement à l’aide de ses ouvertures autoréglables, sans prendre en compte les conditions atmosphériques. Entre 40 et 150 euros l’appareil, cette ventilation consomme peu (10 % d’économie) et se nettoie simplement.

La VMC simple flux hygroréglable reprend le mécanisme précédent en tenant compte de l’humidité de l’air grâce à de petites parois qui s’agrandissent en fonction de l’hygrométrie. Variant de 150 à 400 euros, ce modèle de VMC propose une régulation hygrométrique de l’air et des économies allant jusqu’à 15 % de la facture énergétique domestique.

Les deux modèles de ce type de ventilation sont judicieux pour les petits budgets. Toutefois, sur le long terme les économies sont limitées.

Propriétés de la VMC double flux

La VMC à double flux contrôle le débit de l’air à l’entrée et à la sortie. L’échangeur thermique, élément-clé de ce type de ventilation, récupère la chaleur de l’air pollué pour le redistribuer un air sain dans les autres pièces de la maison. En résumé, l’air est filtré et dispose d’une meilleure qualité.

Cette fonctionnalité permet de réduire les pertes énergétiques inhérentes au renouveau de l’air. Autre avantage, cette ventilation est la technique optimale pour lutter contre les allergies. Les filtres du renouvellement de l’air éliminent les pollens et les autres perturbateurs allergènes de l’intérieur de votre domicile. Les prix évoluent de 400 à 2 000 euros selon les modèles.

Le respect des normes réglementaires (distance avec les appareils ménagers, raccord électrique, etc.) est primordial pendant l’installation d’une VMC. Le recours à un professionnel qualifié est vivement recommandé.

La VMC à double flux est la solution adaptée pour profiter d’une qualité d’air optimale et réduire les pertes en énergie.

Qualité de la Ventilation Mécanique par Insufflation

Le mécanisme VMI (Ventilation Mécanique par Insufflation) est un système de ventilation qui permet de régénérer l’air d’un logement en insufflant de l’air provenant de l’extérieur. Grosso modo, c’est le système inverse de celui de la VMC. L’air pollué est filtré et préchauffé (à l’aide d’une résistance) pour une meilleure hygiène de l’air intérieur.

Le préchauffage de l’air permet d’avoir une chaleur cohérente alors que la filtration réduit considérablement les allergènes.

Il faut compter à peu près 3 000 euros pour un système de Ventilation Mécanique par Insufflation. La pose par un expert certifié est comprise dans le prix.

La VMI est la meilleure mécanique pour combattre l’humidité et c’est aussi celle que beaucoup d’installateurs de ventilation comme Bretic recommandent. En effet, l’air est insufflé et chauffé, ce qui réduit à néant l’humidité.