Comment financer ses travaux de rénovation ?

Vous songez à rénover votre logement ? Pas besoin de casser votre tirelire. Il existe plusieurs solutions pour financer et concrétiser votre projet. En voici quelques-uns. Pour mener à bien votre projet, dénichez plus de trucs et astuces sur Lefinanceur.fr ou bien encore sur Lemagdelimmobilier.com.

Financer ses travaux avec l’ANAH

Si vous souhaitez remettre à neuf votre logement, vous pouvez bénéficier des subventions de l’État grâce à l’Agence Nationale de l’Habitat. Toutefois, il existe des critères d’éligibilité que vous devez respecter si vous souhaitez faire partie des bénéficiaires de ce dispositif. Celui-ci s’adresse surtout aux ménages au revenu modeste. Les aides sont plafonnées selon le nombre de personnes composant le foyer et la région dans laquelle se trouve le bien à rénover. Les plafonds imposés par le régime obligatoire peuvent faire l’objet de modification. Vous devez suivre l’évolution de ce dispositif pour éviter les mauvaises surprises.

Zoom sur l’Eco-Prêt à Taux Zéro

Reconduit jusqu’en 2021, le PTZ se focalise sur le financement des travaux de rénovation énergétique de logement. Cette solution a pour objectif d’aider les ménages à réduire leur consommation énergétique. Les conditions d’éligibilité à ce dispositif ont été simplifiées pour que tous les contribuables puissent y accéder. Si vous souhaitez bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, votre logement doit au moins avoir plus de deux ans.

Trouver un financement auprès de la Caisse d’Allocation Familiale

La CAF accorde aussi des crédits aux propriétaires et aux locataires souhaitant rénover leur logement. Si vous voulez en bénéficier, vous devez absolument résider en France et percevoir une allocation familiale de la Caf. Étant donné que le montant octroyé est limité, ce prêt ne peut financer que certains travaux de réparation, d’assainissement et d’isolation thermique. Toutefois, il exclut l’entretien de logement.

Les aides pour la transition énergétique

Sous forme de crédit d’impôt, les aides pour la transition énergétique sont destinées aux ménages les plus modestes. Le CITE ou Crédit d’impôt pour la transition énergétique peut financer la rénovation de votre résidence principale. Pour que votre projet soit éligible, votre demeure doit avoir au moins deux ans et les travaux doivent être entrepris par un artisan RGE.

Financer ses travaux avec le Plan Épargne Logement ou PEL

Le prêt immobilier issu du plan d’épargne logement est accordé par des organismes prêteurs ayant conclu une convention avec l’État. Outre le crédit immobilier, les détenteurs d’un PEL ont aussi l’avantage de profiter des intérêts de leur épargne. Pour ouvrir un PEL, un versement initial de 225 € est indispensable. Soumis à un régime fiscal particulier, le PEL est plafonné à 61 200 €.

Rénover efficacement son logement

Avant de choisir une solution de financement quelconque, vous devez diagnostiquer votre logement et déterminer les principaux éléments à rénover. Différents travaux permettent de réhabiliter votre demeure. Vous pouvez remplacer le carrelage ou le parquet, remettre à neuf la menuiserie ou refaire la toiture. Vous avez aussi intérêt à mettre aux normes votre installation électrique et à installer un double vitrage. C’est indispensable pour assurer votre sécurité et confort thermique. Les conseils d’un professionnel en la matière sont nécessaires si vous souhaitez procéder à la rénovation énergétique de votre habitation.