Comment réussir sa décoration asiatique ?

bouddhafengshui

La décoration de style asiatique a le vent en poupe ces dernières années. Elle est même devenue une classique de la décoration intérieure, au même titre que le style industriel, contemporain, scandinave, minimaliste, champêtre ou rococo. Comment l’adopter chez soi ? Quelles sont les matières à privilégier ? Que faire pour ne pas surcharger la pièce ? Les réponses ci-dessous !

Les essentiels de la décoration asiatique

Si le style scandinave plaît actuellement, la décoration de style asiatique séduit également avec ses lignes épurées et l’ambiance zen qu’elle confère à la pièce qu’elle met en valeur. Elle se reconnaît au mélange de matériaux, puisque la décoration est faite avec du bois, mais il est aussi possible d’utiliser du bambou. Ainsi, les meubles sont simples et minimalistes. Une grande table basse laquée avec des meubles de rangement, par exemple, convient à la salle de séjour. Il ne faut pas non plus oublier les motifs et les éléments décoratifs en forme de cercle. Ceux-ci rappellent le soleil, et seront de plus bel effet sur les meubles de rangement. Il est aussi possible de les placer au-dessus d’une console (dans l’entrée par exemple) ou contre le mur (non loin du canapé ou en dessus de la vasque de la salle de bains).

Les motifs brodés ne sont pas non plus en reste, et se trouvent généralement sur les objets en porcelaine et les linges de maison : bibelots, vases, coussins, chemins de table, nappes et services de table. Le bambou, par ailleurs, se décline à foison : en revêtement pour le sol, en paravent dans la chambre à coucher, en cadre photo, dans le vase (ici quelques tiges suffisent), en stores pour les fenêtres et même en lanterne. Il ne faut pas non plus oublier les tableaux d’art asiatique, les statues de bouddha, l’origami (en luminaires ou en statuette), les suspensions en papier et la théière en fonte. Enfin, la décoration intérieure asiatique fait la part belle aux couleurs neutres : blanc et beige.

décoration zen

Des idées pour une décoration japonaise et chinoise

Le jaune et le rouge sont les couleurs dominantes de la décoration chinoise. Il est de ce fait possible d’investir dans un meuble rouge (une table basse par exemple), lequel est à mixer avec un canapé clair (crème, blanc). Il faut aussi privilégier les poufs au détriment des fauteuils. Pour le mur, du papier de riz ou une peinture jaune et rouge agrémentée d’éventails fera l’affaire. Pour la moquette, enfin, les nattes en jonc de mer ou les tapis en sisal sont recommandés.

La décoration japonaise, pour sa part, a pour maîtres mots le raffinement, les lignes pures et les matières nobles. Céramique, sakura, papier washi et bambou s’y côtoient alors, sans oublier les touches de vert et les motifs koï et seikaiha. Pour finir, les surfaces sont lisses et exemptes de toute fioriture, les touches de bois sont visibles un peu partout, et les meubles bas sont à l’honneur.