Quel escalier installer dans un petit volume ?

Salon avec un escalier en colimaçon

Pour relier vos étages ou accéder aux combles il n’y a pas de mystères, vous avez besoin d’un escalier. Mais certaines habitations ne disposent pas d’un espace assez important pour intégrer des équipements traditionnels tels que les escaliers droits, alors que faire ? Rassurez-vous, il existe plusieurs modèles d’escaliers peu encombrants qui feront très bien l’affaire pour aménager votre intérieur sans prendre toute la place au sol.

L’escalier hélicoïdal, l’un des moins encombrants du marché

Escalier à puis centralEgalement appelé escalier en colimaçon, l’escalier hélicoïdal est l’un des moins encombrants sur le marché actuel. Idéal pour relier une mezzanine ou des combles aménagés, il se compose d’un mât central sur lequel sont accrochées toutes les marches. Circulaire, il peut être rond ou carré, et peut également être conçu autour d’un limon central.

L’escalier hélicoïdal bénéficie d’un diamètre véritablement réduit par rapport à un escalier classique, en général d’1m60 maximum. Il prend très peu de place au sol, et, autoporteur, il peut être installé à n’importe quel endroit de la pièce lorsqu’il est rond. Les escaliers hélicoïdaux carrés nécessitent en effet un angle. Pour la conception et l’installation d’un tel escalier, vous pouvez alors faire appel à un spécialiste comme Design Metal Stairs.

L’escalier escamotable, un escalier secondaire pour vos combles

Equipement secondaire, l’escalier escamotable sera privilégié pour accéder aux combles, aux greniers, ou encore aux petites mezzanines. Son principe ? Un escalier qui se replie pour n’apparaître au sol que lorsqu’on en a besoin. Un gain de place indéniable ! Le reste du temps, il se niche dans sa trappe, attendant son heure.

Coulissant ou en accordéon, il est constitué de vantaux articulés et reste invisible la plupart du temps. Attention cependant, il ne supporte que des charges de 150 kg maximum, et reste peu pratique pour monter des objets encombrants.escalier escamotable

L’escalier à pas japonais, un équipement original et peu imposant

Encore rare dans les habitations privées, l’escalier à pas japonais est pourtant une solution intéressante lorsqu’on manque d’espace dans sa maison ou son appartement. Egalement appelé escalier à pas décalés, il peut être tournant ou droit, et présente des marches paires de forme inversée par rapport aux marches impaires.

Attention, il existe une inclinaison très importante, ce qui peut parfois le rendre difficile d’accès pour les plus jeunes. Il est lui aussi considéré comme un escalier secondaire, idéal pour les mezzanines et les combles.

L’échelle de meunier, un escalier léger et agréable

Sorte d’ancêtre de l’escalier, l’échelle de meunier est encore utilisée aujourd’hui dans certaines résidences de faible volume. Classée dans les escaliers secondaires, elle possède les mêmes avantages que l’escalier à pas japonais et est appréciée pour son faible encombrement et son prix peu important.

L’escalier de meunier se caractérise par une pente très importante par rapport aux escaliers traditionnels, et se constitue en général de deux limons latéraux et de marches peu profondes. S’il ne peut pas être utilisé pour transporter des objets encombrants et lourds, il reste une solution simple et pratique pour relier deux étages dans une habitation de petite taille. Simple, l’escalier de meunier est traditionnellement fabriqué en bois pour un aspect chaleureux et charmant.