Les conseils pratiques pour détecter les anomalies avant d’acheter une maison

Lorsqu’on prévoit d’acquérir un bien, il ne faut surtout pas se fier aux apparences. En plus des diagnostics obligatoires, la vérification de certains points est capitale pour éviter de tomber dans les pièges des anomalies qui peuvent être lourdes de conséquences. Voici quelques sujets à voir de près avant de conclure un achat.

Les obligations du vendeur

Avant de mettre en vente une maison, le vendeur doit faire appel à un spécialiste pour évaluer ses risques d’expositions au plomb et à l’amiante. Les états des isolations intérieures de gaz et d’électricité sont aussi nécessaires en plus des états des parasites, notamment des termites. Le degré d’exposition aux risques naturels et technologiques comme les inondations est aussi pris en compte dans un diagnostic obligatoire, tout comme l’état de l’installation des réseaux d’assainissement lorsque le logement n’est pas relié aux collectes d’eaux usées publiques.

Les défauts apparents

Ces imperfections visibles à l’œil influent directement sur le prix du bien immobilier. À part l’état des murs, du sol et des isolants, il est essentiel d’avoir un large aperçu de la maison notamment des fissures et des porosités des matériaux. Une maison solide présente une charpente excellente. Il ne faut donc pas hésiter à visiter les combles et scruter les moindres traces de moisissures ainsi que les présences de nuisibles comme les termites ou les chauves-souris. Ensuite, il est capital de vérifier le fonctionnement des tuyauteries et les installations électriques, en les essayant. Enfin, il faut contrôler la menuiserie et les problèmes d’infiltrations d’air pour avoir une idée de la somme à dépenser en réparation.

Les éléments invisibles

Parfois les défauts visibles sont les conséquences de grands problèmes invisibles. C’est pourquoi il est toujours conseillé de se faire accompagner par un professionnel lors de la visite. Les questions d’humidité sont récurrentes. Pour les déceler, il suffit d’observer les tâches sur les bas des murs ou sur le plafond. Les toilettes bouchées cachent généralement une panne d’assainissement, et les joints abimés des soucis au niveau de l’infiltration d’air.

Besoin de plus de conseils ? L’Expert Pro Gest BTP peut vous aider !