Soudage DIY : focus sur la technique TIG

soudagetig

Que ce soit pour des travaux d’assemblage en mode DIY, des réparations courantes ou encore des projets de rénovation, la technique du soudage TIG sera un précieux allié pour réaliser des soudures propres, robustes mais aussi et surtout esthétiques. Alors oui, la méthode est souvent considérée comme le procédé de soudage le plus difficile apprendre.

Le TIG requiert en effet une certaine dextérité. Cependant, la courbe d’apprentissage est assez rapide, et vous progresserez très vite avec un peu de pratique et de l’huile de coude. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le soudage TIG à domicile !

Avantage n° 1 : une large plage d’ampérages

La plage d’ampérage du soudage TIG est plus large que presque tous les autres procédés. Vous pouvez souder des tôles très fines à 30 ampères, et des matériaux plus épais à 300 ampères. La large gamme d’options de la torche peut s’attaquer à presque tous les calibres d’acier (doux ou inox) ou d’aluminium.

Il est vrai que les postes à souder et les torches ou chalumeaux les plus puissants sont plus chers, mais avec un poste à souder TIG, la montée en gamme reste possible, en fonction de vos besoins et de votre niveau. En somme, le soudage TIG est polyvalent, ce qui vous permet de rentabiliser votre investissement assez rapidement.

Avantage n°2 : un large éventail de « joints » de soudure

Le soudage TIG peut produire des cordons de soudure de toutes tailles. Des perles fines peuvent être réalisées avec 1/16 pouces de métal d’apport (les mesures en pouce sont légion, car la majorité des équipements de soudage sont américains ou anglais), et des perles plus larges peuvent être réalisées avec 1/8″ de métal d’apport.

Vous pouvez par ailleurs éviter le métal d’apport si vous avez simplement besoin de fusionner deux morceaux de matériau. Cela fait du TIG un excellent choix pour tous les projets de soudage, du plus rudimentaire au plus ambitieux. Le fait de disposer d’un assortiment de différents diamètres de métal d’apport vous permettra d’être prêt pour n’importe quel travail.

Avantage n°3 : compatibilité avec quasiment tous les métaux

Le procédé TIG est unique en son genre car il peut souder à peu près n’importe quel métal. D’autres procédés comme le soudage à l’électrode sont limités à l’acier carbone, l’aluminium, l’acier inoxydable et la fonte. Le TIG peut souder tous ces métaux, mais aussi le chromoly, le cuivre, le magnésium, l’or, le bronze et le laiton. Les métaux d’apport correspondants sont tous disponibles. On en parle dans ce guide sur les fers à souder.

Avantage n°4 : un même gaz pour tous les travaux

On optera préférentiellement pour l’argon pur, même si certains recommandent plutôt une protection gazeuse à l’hélium pour le cas spécifique de l’aluminium. L’utilisation d’un même gaz permet aux novices et aux bricoleurs en herbe de ne pas s’encombrer de trop d’équipements. Cela leur permet également de maîtriser le « comportement » du gaz et du poste à souder plus rapidement. En d’autres termes, ils vont pouvoir souder au TIG de l’aluminium, de l’acier carbone et de l’inox tout en gardant la même bouteille de gaz.

Avantage n°5 : le TIF est un processus propre

Des procédés comme le MIG et le soudage à l’électrode produisent beaucoup d’étincelles et d’éclaboussures. Ils produisent également un revêtement de scories, qui doivent être enlevés pour voir la soudure finale. En raison de ces facteurs, beaucoup de fumée et d’émanations sont produites. Cela peut rendre la soudure à l’intérieur beaucoup moins agréable et peut présenter des risques pour la santé à long terme.

Lorsqu’il est correctement exécuté, le TIG ne produit pas d’étincelles et pratiquement pas de fumée. Cela réduit les risques d’incendie, car il n’y a pas d’étincelles ou de scories qui rebondissent sur votre zone de travail. Cela fait du TIG un excellent procédé pour un petit garage ou un atelier à domicile.

Avantage n°6 : des soudures esthétiques

Le TIG propulse le soudage au rang d’art ! En effet, il produit de belles soudures qui mettent en valeur le produit final. C’est donc la technique que l’on privilégiera pour les travaux de déco et d’aménagement. Le TIG de l’acier inoxydable peut produire un large éventail de couleurs, ce qui multiplie les possibilités.