Comment tuber un conduit de cheminée ou poêle ?

cheminee maison tranquilité

L’hiver arrive avec son froid et les inconvénients qui en découlent. C’est la raison pour laquelle il faut s’y préparer ardemment avec de ne pas en souffrir. Pour ce faire, il faudra revoir certains aménagements de la maison. C’est notamment le cas de la cheminée. En effet, si elle est âgée, il vous faudra certainement penser à le tuber. C’est une nécessité afin de s’assurer de sa fonctionnalité durant toute la saison. Toutefois, ce type de travaux n’est pas très facile à effectuer, si vous désirez le réaliser par vous-même, il vous faudra certainement respecter certaines conditions et suivre les règles étape par étape.

Votre cheminée refoule ? vous devez effectuer un diagnostic

Avant de commencer tout type de travaux, il vous faudra au préalable faire un diagnostic de la cheminée. C’est une étape importante qui vous permettra de connaitre d’abord les normes à respecter dans ce sens. Ensuite, vous serez en mesure de savoir quel tubage sera adéquat pour votre cheminée. En effet, il existe un très grand nombre de tubes sur le marché. Chacun d’eux possède des dimensions qui lui sont propres. Vous trouverez relativement facilement les pièces nécessaires sur internet si vous souhaitez faire vous-mêmes le travail, par exemple ici : conduit de cheminée et poêle . De ce fait, il vous faudra déterminer le tubage adapté à votre cas. Enfin, vous vous assurerez de la nature des travaux à réaliser.poele cheminée tubage

Effectuez le ramonage de la cheminée

Avant de procéder au tubage, il vous faudra d’abord procéder au ramonage de la cheminée. C’est une tâche qui n’est pas très difficile à réaliser, mais qu’il ne faut pas aussi prendre à la légère. Il est nécessaire qu’elle soit bien réalisée. S’il le faut, faites appel à un professionnel en la matière pour avoir un résultat satisfaisant.

Le tubage proprement dit

Le tubage de la cheminée est un travail qui se fait en respectant certaines conditions. En premier lieu, il faut bien lire la notice. En deuxième lieu, il y a l’étape de l’assemblage du tubage. Celui-ci doit se faire en prenant en compte les dimensions actuelles de votre conduit. En troisième et dernier lieu, il y a la pose, c’est une étape cruciale. Assurez-vous que l’installation soit fixée dans le bon sens et que toutes les pièces sont assemblées.
Après cela, vous serez sûre d’être au chaud durant tout l’hiver.