Avantages et inconvénients des chaudières au fioul

chaudière fioul

La chaudière au fioul est une solution de chauffage qui s’offre souvent dans le cas des maisons non raccordées au gaz naturel. Très peu choisie dans le cas d’une construction neuve, elle concerne tout de même 4,5 millions de foyers français. Qu’il s’agisse d’un choix ou de l’impossibilité financière de changer de méthode de chauffe, ils ont pu constater que le fioul avait ses avantages et ses inconvénients !

Le chauffage au fioul : une solution efficace et simple d’entretien

Le chauffage au fioul concerne essentiellement des constructions anciennes souvent mal isolées. Il présente alors plusieurs avantages.

Grande efficacité de chauffe

La chaudière au fioul à condensation est sans conteste la technologie de chauffage la plus efficace en matière d’exploitation de l’énergie et de rendement. Elle peut atteindre des rendements supérieurs à 100% en pouvoir calorifique ! Le fioul permet également de chauffer rapidement de grandes surfaces et de conserver une température stable et agréable.

Peu d’entretien

Après l’installation de votre chaudière, très peu d’entretien sera nécessaire. La seule manutention sera le remplissage de la cuve de fioul une à deux fois par an selon votre consommation, ainsi que l’entretien annuel obligatoire de votre chaudière (200 € maximum dans la plupart des cas).

Des économies d’énergie

Grâce à ses rendements proches de 100%, la chaudière fioul à condensation ne permet aucun gaspillage d’énergie. Cette économie significative sera encore boostée par des travaux d’isolation de la maison et l’intégration d’un thermostat programmable pour en adapter le fonctionnement à votre rythme de vie.

La chaudière au fioul : un dispositif polluant avec quelques inconvénients économiques

Bien que très efficace en termes de rendements et nécessitant peu d’entretien, réfléchissez bien avant de faire le choix d’une chaudière au fioul ! Elle comporte également plusieurs inconvénients.

Pas de crédit d’impôt

Les chaudières à haute performance utilisant le fioul comme énergie ne peuvent plus bénéficier du crédit d’impôt depuis le 1er janvier 2018. Seuls les travaux réalisés en 2018 dont le devis a été signé avant le 30 juin peuvent voir s’appliquer un taux de 15%.

Espace occupée

Le volume occupé est l’un des principaux inconvénients de la chaudière au fioul. Son fonctionnement exige de disposer d’une cuve de grande taille à positionner quelque part sur votre terrain. Bien que plus compacte aujourd’hui qu’autrefois, l’espace nécessaire reste nettement supérieur à celui que réclame une chaudière au gaz.

Prix du fioul aléatoire

Si l’installation et l’entretien d’une chaudière au fioul ne sont pas particulièrement coûteux, il peut en être autrement pour l’alimentation de votre système ! Le prix du fioul est en effet étroitement lié à celui du pétrole, ce qui est plus ou moins avantageux en fonction de la conjoncture. Gardez également à l’esprit que la taxation sur le fioul est très certainement amenée à augmenter au cours des années à venir…

Une solution peu écologique

Enfin, la chaudière au fioul est une solution plutôt polluante. Bien que diminués grâce aux évolutions de ces dernières années, la combustion émet d’importants volumes de gaz à effet de serre (oxyde de soufre et CO2).

Avant de faire votre choix, prenez le temps de bien étudier toutes les options de chauffage existantes !