Le bac à douche à l’italienne : une tendance actuelle

douche à l'italienne

Le bac à douche à l’italienne est la tendance actuelle dans la salle de bain de la plupart des foyers. Il présente de nombreux avantages et nous allons les découvrir dans le détail.

Les avantages d’un bac à douche à l’italienne

Grâce à l’absence de bord de receveur et de marche, la douche à l’italienne a l’avantage d’être belle et facile à entretenir. Très discrète, elle reflète la simplicité. Son design est top et son charme est unique. A part le sol, on retrouve uniquement un pommeau de douche, facultativement une paroi en verre ou un pan de mur qui peut venir composer ce style de bac à douche.

Son caractère spacieux représente également un atout pour le bac à douche à l’italienne car il vous donne la possibilité d’installer des tabourets et des accessoires pour créer un esprit spa revisité. Il s’adapte à toutes les envies et à tous les espaces. Il convient également à tous les membres de la famille et il est fait pour accueillir les personnes à mobilité réduite.

Comment installer un bac à douche à l’italienne ?

Pour une construction neuve, il sera plus simple de travailler sur les évacuations, car au moment de sa conception, il faudra juste les intégrer dans la dalle.

Dans le cadre d’une rénovation, si la pièce se trouve au-dessus d’un espace vide, passez tout simplement les tuyaux sous la planche et protégez le système d’évacuation dans un coffrage. Dans le cas contraire, choisissez un receveur extra-plat ou surélevez le sol. Pour cette deuxième option, il faut avant tout surélever le bac à douche, puis nivelez le sol pour atteindre le niveau du bac. En atteignant le niveau de la marche, vous aurez un aspect bac à douche à l’italienne.

Quel que soit le mode d’installation de votre bac à douche à l’italienne, assurez-vous toujours que l’eau s’évacue avec un bon débit pour éviter toute inondation. L’étanchéité est également un point important à ne pas négliger. Bien entendu, si vous n’êtes pas compétent dans le domaine, n’hésitez pas à fier cela à un spécialiste en salles de bain.

Les revêtements utilisésrevêtement douche

Parmi les revêtements les plus utilisés, on retrouve le carrelage, la mosaïque, les pierres. Comme les carrelages sont de plus en plus modernes et sont de plus en plus grands, on utilise moins de joints. L’eau ne traverse plus le carrelage et on note un taux d’absorption d’eau inférieur à 0.1%, d’où une bonne étanchéité.

Pour les pierres, elles peuvent se voir sous forme de galets, mosaïques ou de grandes dalles découpées sur mesure. Comme elles ne sont pas étanches, tous les ans, un traitement avec un produit hydrofuge est conseillé.

Quant aux mosaïques, elles sont généralement à base de verre.  Pour ce matériau, on utilise plus de joints et cela demande bien évidemment plus d’entretien. Plus couteuses, les mosaïques montrent une beauté très élégante mais en voyant le résultat, vous allez tout de suite oublier le coût de son installation.