Comment rénover efficacement un escalier un bois : le guide

escalier bois

Le bois est un matériau noble, robuste, esthétique et bénéficiant d’une longue durée de vie. Utilisé aussi bien pour le mobilier extérieur qu’intérieur, il intervient également dans la conception des escaliers. Toutefois, le bois est un matériau qui vit et vieillit. De ce fait, il doit profiter d’un entretien régulier, afin de l’aider à préserver son éclat, ainsi que ses finitions. Vous avez négligé l’entretien de votre escalier en bois ? Rassurez-vous : nous vous proposons ici nos conseils, pour lui redonner un second souffle. Découvrez les différentes étapes de sa rénovation.

Un entretien régulier est indispensable

Comme nous venons de l’expliquer, il est indispensable de réaliser un entretien régulier de votre escalier en bois. Vous évitez ainsi qu’il se couvre de tache ou s’encrasse. Pour cela, un dépoussiérage régulier au balai ou à l’aspirateur, ainsi qu’un nettoyage à l’aide de produits appropriés est indispensable : de l’essence de térébenthine, de l’huile pour bois ou de l’ammoniaque feront l’affaire. Pour supprimer les taches superficielles ou effectuer un nettoyage hebdomadaire, optez pour de l’eau savonneuse, qui vous apportera de bons résultats.

Votre escalier est encrassé, sale et manque d’éclat ? Dans ce cas, découvrez dès à présent notre tutoriel de rénovation d’un escalier en bois. Étape par étape, nous allons voir comment redonner une seconde vie à cet élément majeur de votre intérieur.

Les différentes étapes de la rénovation d’un escalier en bois

Votre escalier en bois est en mauvais état ? Pas de panique : en effet, il est possible de le raviver efficacement, grâce à quelques astuces efficaces.

Dépoussiérer et nettoyer

Avant de songer à cirer, lustrer ou réparer votre escalier en bois, il est crucial de le dépoussiérer. N’oubliez pas les angles et les recoins, qui sont généralement des nids à poussière. Ensuite, nettoyez simplement votre escalier à l’aide d’une eau savonneuse. Nous nous intéresserons un peu plus tard au nettoyage des taches tenaces incrustées.

Réparer l’escalier en bois

L’escalier est emprunté chaque jour à de multiples reprises par les membres de votre famille. De ce fait, au fil des années, des trous peuvent se former. Dans ce cas, il est indispensable de les reboucher, afin de profiter d’un escalier en parfait état. Pour cela, la colle à bois peut être envisagée. Ce produit est disponible, dans tous les magasins spécialisés en bricolage et sur Internet.

Appliquez la colle en fine couche aux endroits endommagés, à l’aide d’un pinceau. Respectez le temps de séchage indiqué par le fabricant, puis passez une éponge humide sur la colle sèche, afin de retirer les poussières, et le tour est joué !

Supprimer les taches de votre escalier en bois

Vous constatez la présence de taches tenaces ou incrustées sur votre escalier en bois ? Là encore, rassurez-vous : il est tout à fait possible de les éradiquer, avec les bons produits. Si vous ne disposez pas de nettoyants spécifiques chez vous, utilisez de l’huile végétale (d’olive, de lin, de noisette, etc.). Appliquez l’huile sur un chiffon humide et tamponnez le bois, jusqu’à ce que la tache disparaisse.

Pour supprimer les taches, le liquide vaisselle peut également faire l’affaire, ou même une infusion de thé. Si ces méthodes s’avèrent inefficaces, optez pour de l’essence de térébenthine, de l’ammoniaque ou de la popote d’ébéniste. En revanche, sur un escalier en bois, des produits comme de la javel ou du bicarbonate ne pourront être utilisés, au risque d’endommager la structure.

Appliquer un traitement pour redonner de l’éclat à l’escalier en bois

Votre escalier en bois est nettoyé, réparé et vierge de toute tache ? Dans ce cas, la dernière étape de ce tutoriel consiste à appliquer de la cire, un vitrificateur, un vernis ou une lasure. Comment choisir le bon traitement pour votre escalier en bois ? ?

  • La lasure pour escalier : elle permet de préserver la couleur naturelle du bois et le laisse respirer. En revanche, ce produit nécessite une application régulière, car il dispose d’une moins bonne durée de vie.
  • Le vernis pour escalier en bois : composé d’une résine, il protège efficacement le bois et propose une finition brillante. En revanche, comme la lasure, le vernis a tendance à s’écailler avec le temps.
  • Le vitrificateur : finition brillante, mate ou satinée, résistance à toutes épreuves, protection optimale du bois, voilà ce que vous propose ce traitement.
  • La cire : elle respecte la nature du bois et préserve son aspect naturel. En revanche, elle devra être appliquée au moins une fois par an.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main, pour rénover efficacement votre escalier et lui redonner tout son éclat.